Merci de noter que nous ne prenons plus en charge cette versions d'Internet Explorer

Nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur ou de télécharger un des navigateurs suivant : Télécharger

Quel dallage pour ma piscine?

lundi 23 mars

Vous avez déjà une piscine et avez la volonté de la rénover, de la moderniser ? Vous avez un projet piscine et ne savez pas quel dallage choisir ? Pas de panique, nous allons vous accompagner et vous présenter les différentes possibilités qui s’offrent à vous en matière de dallage piscine.

Le dallage piscine, qu’on appelle aussi plage ou terrasse est devenu ces dernières années un véritable lieu de vie. Bien choisir la couleur et le matériau qu’on met autour de sa piscine est important, parce que croyez-moi, vous allez adorer y passer du temps !

La piscine est l’un des éléments centraux de vos extérieurs, un point de rassemblement dans votre jardin ; elle doit s’y intégrer parfaitement. A vous de faire en sorte qu’elle soit en harmonie avec l’existant et qu’elle ne jure pas avec le style de votre habitation.

Que serait une belle piscine sans un beau dallage ?

Parce que nos extérieurs deviennent aussi importants que nos intérieurs, et parce qu’on aime en profiter dès les premiers beaux jours, on se doit de vous aider à vous projeter. Suivez-nous, on vous explique tout pour que vous puissiez trouver le dallage qui sublimera votre piscine, votre jardin et vos moments passés dehors !

Les critères à prendre en compte pour choisir sont multiples

Pour vous, nous en avons listé quelques-uns, les voici :

Votre situation géographique

Eh bien oui, cela peut vous paraître un peu cliché mais le soleil ne brille pas partout pareil et pas avec la même intensité. Oui c’est injuste me direz-vous mais il faut tenir compte de ce paramètre pour choisir son dallage.

Si vous habitez dans la partie Nord de la France, nous vous conseillons d’opter pour un dallage de couleur foncée (les gris foncés, les tons ardoise). Ainsi, en journée, il accumulera de la chaleur et la restituera en soirée.

En revanche, si vous avez choisi de résider dans la moitié Sud ou dans une région où les températures grimpent vite l’été, alors préférez un dallage de couleur claire (blanc cassé, gris clair, sable, beige rosé). Une plage qui ne capte pas la chaleur et sur laquelle on peut marcher sans se brûler les pieds, c’est quand même mieux. Astucieux, hein !

Votre sécurité et celle vos proches

Quand on pense piscine, on pense nécessairement à des enfants qui jouent, à des moments de jeu et de rigolade en famille, à des concours de bombes pour éclabousser ces dames qui bronzent ! Qui dit « terrasse humide ou mouillée » induit forcément la réaction « attention aux glissades et aux chutes ». Pour ne pas mettre en péril la sécurité de votre entourage, il est important de choisir un dallage certifié NF. Vos plages ne doivent pas seulement être esthétiques, elles doivent surtout et avant être antidérapantes.

Ses caractéristiques techniques

Une fois passée la question de l’esthétique, il faut penser « résistance du dallage ». Vos plages vont être soumises à des variations de température, aux intempéries, aux passages répétés, à des déplacements de mobilier outdoor, des enfants qui jouent,… Il est important de choisir un matériau qui résistent à toutes épreuves (ou presque), aux rayures, et au temps qui passe…

Les différentes matières

  • La pierre reconstituée
  • La pierre naturelle
  • Le bois
  • Le composite
  • Le béton
  • Le carrelage en grès cérame

Un grand classique en piscine ! Les margelles et dalles de pierre reconstituée sont fabriquées à partir de sable/pierres broyées/gravillons ou petits cailloux mêlés à du ciment ou une résine coloré(e). Le mélange est ensuite versé dans un moule. En fonction du moule choisi, les dimensions, effets, reliefs et épaisseurs seront différents.

Les dalles en pierre reconstituée restent abordables et faciles d’entretien. Pour les maintenir belles le plus longtemps possible, nous vous conseillons de les nettoyer à minima en démarrage et en fin de saison. Sachez que, si les dalles sont traitées hydrofuges en usine, il est nécessaire, 1 fois par an ou 1 fois tous les 2 ans, d’appliquer un produit imperméabilisant spécial pierre reconstituée.

Elle est un peu plus cher que la pierre reconstituée mais elle présente d’autres avantages. Elle est plus facile à entretenir et la patine qu’elle arbore avec le temps ne fait qu’accroître son charme et donner un certain cachet à vos extérieurs. La pierre naturelle peut être classée par famille : les travertins, les granit, les calcaires, les ardoises, les grès,... La diversité des pierres permet d’avoir des teintes différentes mais pas seulement. On ne choisit pas une pierre seulement en fonction de son rendu ou de sa couleur, mais aussi de ses propriétés. Il faut penser que la pierre que vous allez choisir doit résister dans le temps, aux conditions climatiques de votre région, aux projections d’eau salée ou chargée en chimie,… Si vous êtes dans une région où les hivers sont rudes avec des températures négatives, optez pour une pierre qui ne craint pas le gel. La bonne astuce : opter pour une pierre locale !

Quoi qu’on en dise, notre cœur penche souvent en faveur des matière naturelles. En fonction de l’essence choisie, les caractéristiques de vos lames ou de vos caillebotis de bois seront différentes.

Le bois en provenance de nos forêts européennes : il y en a à tous les prix. Tout dépend de l’essence, l’épaisseur, la couleur voulue, le type de nervures recherché. Le bois, qui reste un matériau naturel et vivant devra être entretenu et traiter régulièrement. Attention au développement d’algues ou de mousses qui peuvent rendre vos plages glissantes.

Le bois exotique : on a tous en tête ces images de forêts rasées à vitesse grand V par des hommes bien plus intéressés par leur profits que concernés par les dégâts causés sur la faune et la flore locales. Sachez qu’aujourd’hui des campagnes et des contrôles strictes ont été mis en place pour éviter la déforestation. Le bois exotique est plus cher à l’achat mais a, et c’est un avis personnel, plus de cachet que bon nombre de nos essences européennes. Bien qu’imputrescible (car issus de régions du globe où l’hygrométrie est importante), le bois exotique nécessite comme tout bois, d’être entretenu pour garder son bel aspect des premiers jours. Si on ne le sature pas, il peut griser naturellement et c’est très sympa aussi. Attention, une terrasse bois peut être glissante si elle n’est pas nettoyée régulièrement.

Matériau tendance ces dernières années, il séduit de plus en plus de français car il imite l’aspect du bois mais sans les inconvénients. Une large palette de couleurs est disponible pour répondre aux attentes et goûts de chacun. Il nécessite peu d’entretien, se nettoie facilement, est très résistant et ne présente pas d’échardes. Attention, tous les composites ne se valent pas, méfiez-vous des offres trop alléchantes.

Non le béton n’est pas qu’une vilaine surface grise et moche. Il existe aujourd’hui des bétons dits décoratifs et c’est même tendance ! Le béton permet d’imiter des matières naturelles comme le bois et la pierre. Il y a du choix dans les teintes, les finitions, les reliefs ; il y a forcément un béton pour lequel vous allez craquer. Le béton présente des caractéristiques intéressantes : il est résistant, facile à entretenir, il n’est pas imperméable donc vous ne glisserez pas à cause d’une pellicule d’eau qui se sera formée à la surface de votre terrasse. Pour que votre terrasse béton dure plus longtemps et garde sa superbe d’antan, nous vous conseillons d’appliquer une résine de protection.

À lire aussi : Que dois-je savoir sur la construction piscine béton ?Que dois-je savoir sur la construction piscine béton ?

Composé d’argile et de silice, le grès cérame est pressé et cuit à forte température. C’est grâce à sa composition et à son procédé de fabrication que le grès cérame est aussi résistant. Il a longtemps été utilisé en collectivité car peu fragile et facile à entretien. Pour plaire à une clientèle de particuliers toujours plus exigeante, les fabricants ont redoublé d’imagination pour vous proposer une palette toujours plus large de teintes et de motifs.

On n’a rien oublié ? Ah si, les margelles !

D’ailleurs, est-ce que mettre des margelles est obligatoire ? Eh bien, vous seuls pouvez en juger. Il y a 2 façons de voir les choses :

  • Utiliser la margelle pour délimiter l’espace piscine de l’espace plage ; on se sert alors de la margelle pour mettre en valeur le bassin. Si votre préférence penche en faveur de l’écrin de verdure, alors choisissez une margelle épaisse et massive. Avec elle, pas besoin de dallage, profitez-en pour marcher pieds nus dans le gazon…
  • On peut choisir de ne pas mettre de margelle et de faire venir la plage jusqu’au bord du bassin. C’est une tendance apparue il y a quelques années. Il faudra veiller à ce que les arêtes côté baignade ne soient pas trop franches, vous risqueriez de vous blesser.

Vous avez à présent un maximum d’infos pour faire votre choix. Vous avez choisi la forme et la couleur de votre piscine en fonction de vos goûts et de vos attentes. Pour les plages du bassin c’est pareil, c’est même un élément de personnalisation de votre bassin et de vos extérieurs. C’est votre piscine, elle vous ressemble, elle est celle qui vous rassemble. Bonne saison à tous !